Stages,chantiers solidaires,missions humanitaires,bénévolat.

Stages,chantiers solidaires,missions humanitaires,bénévolat.

| Accueil

 

Bienvenue dans l'univers des rencontre,des camps chantiers,des stages conventionnées ou non*conventionnés et Voyages Humanitaires  au sein  de  l'association humanitaire et de solidarité internationale.

M.H.J.V.D vous invite à ses  missions  de solidarité internationale de volontariat autour des projets humanitaires d'intérêt général qu'elle organise au TOGO à l'endroit de toute personne motivée à partir de (16 ans) sans distinction  et ses différents stages et chantiers humanitaires qu'elle vous offre.

 

Possibilité de partir en mission à court et à long terme à travers nos différents Stages.

E-mail: jeunesse.mhjvd@gmail.com / asso-mhjvd@hotmail.fr

Tél: +228 98 57 73 82 / 92 13 85 62 / 99 43 25 87

 

    http://static.onlc.eu/asso-mhjvdtogoNDD/optimised/129995100758.gif

RÉCÉPISSÉ:N°0732/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA


                                     

(M.H.J.V.D) Mission Humanitaire des Jeunes Volontaires pour le Développement œuvrer à l'épanouissement et au bien-être des populations du Togo par un développement humain durable et participatif, de défendre le droit à l'éducation des enfants, d'améliorer les conditions sanitaires des populations  rurales, de préserver l'environnement, de promouvoir la culture togolaise, d’améliorer les conditions de vie des enfants.

Témoignage d'Alan

 

Mon voyage au Togo,
Je pourrais écrire un roman sur ce premier grand voyage de ma vie. C'est un voyage que je n'oublierai jamais, toutes les personnes rencontrées, les découvertes culturelles, la découverte d'un nouveau paysage, beaucoup de choses ont fait que mon voyage restera à jamais gravé dans ma mémoire.
J'ai découvert l'association dans mon école, car une personne l'année dernière était parti tout seul avec l'association MHJVD. Il me raconta donc son aventure et moi, pris d'une envie de voyage et de découverte, je me dis qu'un voyage humanitaire encadré par une association togolaise et donc basé à l'étranger me permettrait de combler toutes mes envies. 
Nous sommes donc partis avec un grand groupe d'étudiants de mon école durant tout le mois de Juillet 2014. Nous avons tous d'abord préparé notre voyage au niveau des billets, des différents vaccins à faire etc .. Et nous voilà arrivés à l'aéroport de Lomé, la capitale du Togo. C'est alors que nous rencontrons le superbe et adorable Tonton Seyram, le président de l'association, qui nous accueillent dès la sortie de l'avion. Nous faisons alors de suite les visas ( il est beaucoup plus simple de les faire sur place avec l'aide de Seyram plutot qu'en France). Aussi vite sortis de l'aéroport, un mini van nous attends et nous découvrons tous d'abord avec plaisir les joies du transport en commun togolais. Il n'y a en effet plus une seule place de libre dans le van, toutes nos valises sont attachés sur le toit et nous nous mettons en route pour le centre communautaire de bé ou nous allons passés la nuit. Le lendemain nous partons au village de Gape-Djakpo où nous allons effectuer la mission. Nous nous étions mis en accord avec Seyram sur la mission a effectuer avant le départ. Nous allions donc nous occuper de rénover l'école primaire du village qui tombait peu à peu en ruine ainsi que la construstion de latrines (toilettes séches) juste à coté de celle ci. Il faut savoir que les endroits où les missions sont effectués ne sont surtout pas choisi au hasard. L'association à travers le biai de Seyram se renseigne et décide quel village à le plus besoin d'aide et quelle aide lui fournir. Un travail totalement impossible pour nous étranger. 
L'accueil au village fut incroyable ! Jamais je n'avais vécu cela, les communautaires nous accueillirent les bras ouverts, tous parés à nous aider quoi que l'on fasse, toujours prêts à nous faire découvrir de nouvelles choses, à nous accompagner en ballade dans leurs champs, à nous invité à manger avec eux. Ils sont de la même façon curieux, ils ne connaissent pas pour la plupart d'entre eux l'homme blanc, ainsi un échange culturel est naturellement développé. 
Nous sommes partis à 17 étudiants de Polytech'Lille et nous avons rejoint d'autres volontaires franco-belges au village, nous étions donc par moment une trentaine de volontaires. Une certaine organisation est alors à mettre en place ! Pour cela et pour tous le reste du voyage, les Tontons seront toujours la pour vous aider (Les tontons étant tous les volontaires bénévoles togolais de l'association), eux connaissent très bien leur culture et peuvent alors vous aider à ne pas commettre d'erreurs ou faire des choses choquantes pour les habitants du village. 
Le climat étant totalement différent de celui de la France et de l’Europe, nous ne travaillons durant la matinée principalement. Nous nous levions aux alentours de 7h pour etre sur le chantier à 8h et finir de travailler vers 12h 13h. Pour les plus motivés, le travail l'après midi est permis sinon nous nous occupons de la vie dans le village par des activités avec les enfants, de la sensibilisation auprès des habitants.
Nous avons pu faire différentes excursions durant les week end. Nous avons été jusqu'au nord du togo découvrir une réserve naturelle et les châteaux Tambermas, nous avons aussi fait un week end dans la capitale où nous avons pu acheter plusieurs souvenirs au marché ainsi que se baigner dans l'océan atlantique au coté d'une plage de palmiers.
L'association MHJVD est une très bonne association de mon point de vue. Les membres de l'asso sont toujours à vos cotés et vous expliquent tant de choses que ce soit sur la culture du Togo ou des astuces sur la façon de travailler au chantier. Au moindre soucie de santé, ils seront très précautionneux et feront tout leur possible pour que cela se passe au mieux. Ces tontons sont des personnes incroyables, ils resteront tous dans mon cœur et je suis bien trop pressé de les retrouver.
Effectuer une mission humanitaire est indéniablement une source d'enrichissement. J'avais pour objectif de venir en aide à une population où les conditions de vie sont précaires. A travers cela, j'ai du accepté de nouvelles conditions de vie et j'ai donc appris beaucoup sur moi-même. Il faut savoir que le volontaire est celui qui arrive de l'étranger. C'est à lui de respecter les règles et les codes du pays dans lequel il arrive. C'est alors que l'association MHJVD, tout en encadrant le groupe de volontaires, permet une approche de la culture plus facile. En effet, l'association basée au Togo permet la liaison entre l’habitant et le volontaire. L'association, connaissant les besoins nécessaires au village, proposera ainsi un chantier aux volontaires afin d'aider la population. 
La vie sur le chantier et celle en communauté va donc totalement bouleversée nos habitudes le temps d'un mois. Des règles sont déterminées afin que les tâches essentielles à la vie en groupe soient correctement faites. Chacun devra s'y plier afin que le séjour se déroule au mieux. L'immersion est donc total. Elle permet une découverte rapide et avancée de la culture, nous pouvons ainsi voir la vie du village se déroulait sous nos yeux. 
En ce qui me concerne, ce mois passé au Togo a été un plaisir. J'ai pris un plaisir fou à travailler sur le chantier par une si bonne ambiance, à découvrir les conditions de vie des habitants, à tisser de forts liens d'amitié avec de nombreux togolais, à fouler une terre sauvage et humide mais combien captivante par sa diversité et sa lumière. Ce premier voyage me transforma. Il me fit prendre conscience de la chance que nous ayons d'avoir des conditions de vie aussi plaisantes. Il me donna une idée de mon avenir. Ce voyage m'ouvrit les yeux, sur une culture, sur le monde tout en apportant mon aide à une population dans le besoin.
N'hésitez pas un instant à me contacté, je me ferai un grand grand plaisir à vous informé sur un voyage à organisé et à vous motivé !!!!!!!

Merci pour votre lecture, 

 E-mail :alan.wyts@gmail.com

 Tél : 06 42 05 24 20

 Alan Wyts

                                     

                           Association humanitaire à but non lucratif et apolitique

 

 

 


Tous droits réservés